Le Jugement Majoritaire

Le Jugement Majoritaire est une nouvelle théorie du choix social applicable à toute prise de décision collective, établie par les mathématiciens du CNRS Michel Balinski et Rida Laraki en 2002.

Découvrez le Jugement Majoritaire : en vidéo ou en bande dessinée.

Une infinité d’application : le Jugement majoritaire s’applique à tout type de votation collective, qu’il s’agisse d’élire un candidat, de retenir une ou plusieurs idées lors d’un atelier collaboratif, de choisir entre plusieurs projets, de classer les vins…etc. Il peut être utilisé à toutes les échelles (locale, nationale, internationale) dans tous les milieux (écoles, entreprises, associations, coopératives, collectivités publiques...).

Un principe simple et intuitif, qui change tout : l’électeur vote en donnant son avis sur toutes les candidatures présentées, leur attribuant la mention de son choix (par ex. Très bien, Bien, Assez bien, Passable, Insuffisant, A Rejeter). La candidature retenue est celle jugée la plus méritante par la majorité de l’électorat (celui qui obtient la meilleure mention « majoritaire »).

Une mesure précise de l’opinion des participants au vote, à même d’éclairer la décision collective : en demandant aux électeurs leur opinion sur chaque option soumise au vote, on bénéficie de beaucoup plus d’informations que dans le cadre du scrutin uninominal qui, résumant l’opinion des électeurs à un choix, ignore l’essentiel de l’information quant à ce qu’ils pensent. En agrégeant un grand nombre d’informations, le Jugement Majoritaire ne produit pas « juste » un gagnant qui obtiendrait la majorité des voix. Il mesure précisément le crédit porté à chacune des options et permet d’affiner autant que de pacifier la prise de décision.


Tester le Jugement Majoritaire

ou consultez les questions fréquemment posées.