Demain, la démocratie locale

A l’approche des municipales, Mieux Voter propose une plaquette d’information qui illustre les innovations démocratiques que rende possible le Jugement Majoritaire.

Depuis octobre 2018, le mouvement des Gilets Jaunes a mis au cœur de ses revendications les règles du jeu démocratique.

Ce mouvement social inédit exprime une aspiration qui ne date pas d’hier : les Français.es réclament davantage d’espaces d’expression démocratique. Ils/elles souhaitent prendre part aux décisions qui les concernent. Souvent, et malheureusement, cette demande traduit une défiance grandissante envers le personnel politique, que les citoyen.ne.s jugent incapables de faire face aux grands enjeux de notre époque. Cette inquiétude déstabilise la démocratie, et peut parfois déformer le débat public qui verse souvent dans l’invective et la
violence. Rebâtir la confiance prendra du temps. Alors commençons sans attendre : il existe dans notre pays une soif d’engagement nouvelle, qui ne demande qu’à être accueillie et encadrée. C’est une chance pour l’avenir de notre démocratie.

Depuis le lancement de la campagne pour les élections municipales 2020, partout sur le territoire, essaiment des listes « citoyennes », en dehors des partis, composées de novices en politique. Elles placent la participation des citoyen.ne.s à la décision politique au cœur de leur projet. Les élu.e.s et les partis politiques ont, eux aussi, bien compris qu’ouvrir les portes de la ville aux habitant.e.s pouvait tirer les communes vers le haut.

De nouvelles pratiques comme les budgets participatifs, d’abord testées par quelques collectivités, se généralisent. La démocratie participative, à l’échelle d’une commune, permet de tisser un lien de confiance avec les habitant.e.s. C’est aussi ce qui permet d’éclairer la prise de décision et de pouvoir sereinement mettre en œuvre des politiques publiques qui auront été discutées en amont avec les citoyen.ne.s, et parfois validées par leur vote.

Ouvrir grand les portes de la mairie, confronter directement les citoyen.ne.s au travail des élu.e.s, les solliciter ponctuellement sur des décisions d’importance pour la collectivité, voilà la démocratie de demain ! Elle permet d’apaiser les conflits, non pas en les faisant disparaître mais en les important dans un cadre républicain, pour aboutir à des solutions partagées par tous et toutes.

Parmi les outils qui sont aujourd’hui à la disposition des citoyen.ne.s et de leurs futur.e.s élu.e.s pour ce faire, il y a le Jugement Majoritaire. Ce mode de scrutin révolutionne notre
façon de voter et d’appréhender la politique. Inventé en 2002 par deux mathématiciens français, directeurs de recherche au CNRS, il est reconnu par un nombre croissant de Français.e.s comme une solution démocratique de premier plan. Et il peut considérablement améliorer la démocratie participative et directe à l’échelle de la commune !

Il s’applique à de nombreux outils de démocratie participative et directe. Parmi eux : le RIC, la consultation locale et le budget participatif. Ils peuvent être organisés, dès maintenant, sur tous les sujets d’intérêts pour la commune, pourvu que les citoyen.ne.s et les candidat.e.s se mobilisent. Allons-y !